Charançons de bois : les informations et les traitements indispensables !

Les charançons sont des espèces qui peuvent agir différemment sur les écosystèmes. Si certains contribuent à la décomposition des matières organiques, d’autres sont des ravageurs redoutables. Malheureusement, ce sont les types du dernier cas qui sont les plus nombreux. Les plus agressifs et les plus difficiles à éradiquer concernent les charançons de bois. Ces derniers présentent un réel danger pour les structures en bois et les aliments qui sont stockés dans une maison. Très petit, mais visible à l’œil nu, ils peuvent parfois être présents chez vous sans que vous ne les aperceviez. Certaines personnes les découvrent uniquement qu’après la constatation de trous ovales réguliers sur leurs meubles. Vous souhaitez en savoir plus sur le sujet ? Vous êtes justement au bon endroit. Via cet article, vous trouverez toutes les informations importantes sur les charançons et leurs traitements.

Généralités sur ces espèces nuisibles

Le charançon est un insecte xylophage de type coléoptère. Ces derniers mesurent entre 2.5 mm à 5 mm et se présentent sous des formes cylindriques avec des petites pattes. Avec plusieurs milliers d’espèces à travers le monde, leurs couleurs sont moins variées allant du brun au noir. Si vous êtes intrigués par leurs biologies et leurs espèces, vous trouverez via cet article les détails relatifs à ces informations. 

Dans le meme genre : Choisissez un hammam exterieur adapté à votre jardin

Pour le cas des charançons de bois, ils ravagent plus principalement aux résineux et aux feuillus. Cependant, leur préférence se penche sur les bois humides ou plus précisément les bois d’œuvre attaqués par des champignons polypore. Si vous ne les localisez pas de sitôt, les dégâts peuvent être importants.

Les traitements de charançons de bois

Pour éradiquer les charançons en bois, il existe deux types de traitements bien distincts, dont les procédés naturels et les procédés chimiques.

A découvrir également : Comment estimer le revenu potentiel d’une pompe à chaleur en France ?

Les traitements naturels

Les traitements naturels sont des procédés qui ne nécessitent pas les services de professionnels. Plus économiques et facile à réaliser, ils sont cependant moins efficaces. Parmi les traitements naturels existants, vous avez le choix entre les suivants :

  • Méthode d’aspiration : pour ce faire, vous devez juste passer l’aspirateur sur les zones où les charançons sont passés afin d’éliminer les vermoulures.
  • Méthode à froid : afin d’éliminer les charançons des contenants infestés, vous devez congeler ces derniers. La durée idéale de congélation est de 3 jours.
  • Méthode à chaud : contrairement à la méthode à froid, ce procédé vise à chauffer jusqu’à 60°C (idéalement au four) et pendant un quart d’heure les contenants infestés.

Les traitements chimiques

Les traitements chimiques sont des procédés qui requièrent des compétences et des matériels spécifiques. Pour ces raisons, ils sont effectués par des professionnels. La première étape du traitement chimique consiste à injecter les produits d’éradication à l’intérieur des bois. Ensuite, des pulvérisations particulières sont réalisées afin de prévenir les futures invasions. Finalement, les experts procèdent à la gélification pour éviter que les charançons trouent les bois. Il est important de noter que les traitements chimiques doivent uniquement être employés dans les cas graves.

Previous post Comment détecter et réparer facilement une fuite d’eau sous les WC ?
Next post Comment bien choisir votre garde-meubles à Toulouse : Conseils pratiques